copyrightAPVC

IGP-LR Porc d'Auvergne

Le Porc d’Auvergne fermier élevé en plein air bénéficie d’un label rouge (LR) depuis 2007 et d’une IGP depuis 2011. Ces deux signes officiels garantissent et reconnaissent la qualité de cette viande. Été comme hiver, le Porc Fermier d’Auvergne court dans les champs toute l’année. Il dispose d’abris pour contribuer au respect de son bien-être, et de parcours de 83 m² par animal.

D’une qualité gustative exceptionnelle, la viande de porc après cuisson se caractérise par une texture tendre et juteuse en bouche et un goût agréable, typique du bon porc.

Filière(s) : Porc

En savoir plus

chevron_right
Conseils de dégustation

En cuisson lente : poitrine fraîche pour le ragoût, palette, plat de côte et jarret pour la potée, Poêlée, rôtie ou en grillade.

Fin gastronome retrouvez le persillé avec : échine, palette, carré de côte avec sa barde.

Pour le spécial régime : préférez le filet, la noix ou l‘escalope de jambon.

Vous recherchez une note d'exotisme : accommodez-le avec des fruits.

Recettes à l'IGP-LR Porc d'Auvergne

Origines

Déjà à l’époque des romains, la viande de porc, fortement appréciée, faisait l’objet de transaction en Auvergne. A partir du XIVème siècle, on voit que l’élevage porcin est déjà ancré dans l’histoire de l’Auvergne et rares sont les exploitations qui n’élevaient pas au moins un cochon dans l’année. Le porc constituait d’ailleurs une des bases de l’alimentation carnée en Auvergne. Cela vient en grande partie du fait que l’engraissement de ces animaux était très peu onéreux. A l’intérieur des villes auvergnates, le porc tenait une place importante à tel point qu’on retrouve des écrits qui indiquent qu’à la fin du XVIIIème siècle, les cochons vivaient mélangés à la population, ce qui se traduisait d’ailleurs par un certain nombre de nuisances. L’élevage du porc a pris un grand essor dans la seconde moitié du XIXème siècle.

Production

Les opérations de naissage, post-sevrage et engraissement de porcs d’Auvergne sont effectuées sur l’aire géographique de l’IGP Porc d’Auvergne constituée de 1 808 communes en Auvergne et ses cantons limitrophes.

Le Porc Fermier d’Auvergne est nourri avec une alimentation 100 % végétale, minérale et vitaminique : une alimentation traditionnelle, composée de céréales à 75 %, complétées par des protéines végétales, ainsi que des vitamines et des sels minéraux.

Professionnels
  • Près de 30 éleveurs dont 12 fabricants à la ferme
  • Près de 130 naisseurs
  • 1 groupement de producteur
  • 2 abatteurs, découpeurs, salaisonniers
  • 4 grossistes
Distribution

Exclusivement en boucheries charcuteries artisanales et en restaurants.

Retrouvez la liste complète sur : http://bit.ly/2toZNwu

Evénements
d60c62e6ed6a06bc5ad47a368c3ada2a.jpg