Produits

AOP Morbier

Le Morbier AOP est un fromage à pâte pressée non cuite au lait de vache, marqué en son centre de sa fameuse raie noire centrale horizontale, bien soudée et continue sur toute la tranche. Il se présente sous la forme d'une meule de 30 à 40 cm de diamètre, d'une hauteur de 5 à 8 cm, avec des rondeurs équilibrées.

 

Les faces sont planes et son talon légèrement convexe. La croûte est lisse, elle affiche un teint naturellement rose poudré clair à beige orangé. Le Morbier est un tendre ! Il est subtil, moelleux et fruité. Il séduit tous les gourmets et se prête à tous les jeux culinaires.

Usages du produit :

C'est un fromage de plateau par excellence. Néanmoins, savourez-le en première bouche, vous apprécierez pleinement sa subtilité. Surprenez les amateurs de tartiflette, raclette, pizza et autres gratins en remplaçant le fromage classique par du Morbier dans vos recettes préférées.

 

Site internet : www.fromage-morbier.com

Filière(s) : Produits laitiers

 

 

La naissance du Morbier


En des temps éloignés, les paysans de Franche-Comté livraient le lait des vaches à la fruitière du village pour la fabrication du Comté. Bien souvent, la rudesse du climat contrariait le déplacement des fermiers. Doués de bon sens, ils décidèrent de fabriquer leur propre fromage. À cela direz-vous, rien d'exceptionnel ! C'est ignorer le savoir-faire unique des fermiers.

 

Le Morbier tient son nom de son village d'origine : Morbier. « Morbys », « Bys » ou « Bief » désignait en patois un petit ruisseau qui coulait en amont du village. Dès 1660, « la Morbier » était aussi le nom des célèbres horloges de la région.

 

La fameuse raie noire

 

En fin de journée, après la traite, le paysan fabrique un petit fromage avec le peu de lait obtenu. Le lendemain matin, il en fabrique un second qui sera posé sur celui de la veille. Entre le soir et le matin, pour protéger la première fabrication, le paysan étale sur sa surface un peu de suie récupérée sur le chaudron. Un délicieux fromage de 8 à 10 kg à la raie cendrée était né.

 

Aujourd'hui, cette raie noire est obtenue avec du charbon végétal qui n'a pas d'incidence sur le goût du fromage.

 

Un savoir-faire reconnu

 

L'exigence des fromagers du Doubs et du Jura est récompensée par une Appellation d'Origine Contrôlée, le 22 décembre 2000. Puis, en 2002 il obtient la reconnaissance européenne d'Appellation d'Origine Protégée (AOP). À partir de cette date, seule l'AOP Morbier est un vrai Morbier. C'est pour ces fromagers une reconnaissance et une protection, un hommage rendu au savoir-faire et au terroir de leurs ancêtres. Et l'occasion de transmettre une histoire et une tradition.

 

 

 

 

Pour produire le Morbier, le lait qui sert à sa fabrication est exclusivement issu des races Montbéliarde et Simmental Française. Il est fabriqué exclusivement avec du lait mis en œuvre à l'état cru. Le fromage est mis en cave pendant une période minimum de 45 jours pour être affiné à une température comprise entre 7 et 15°C. Pour tous les professionnels, ce règlement garantit la qualité des Morbiers du Doubs et du Jura, fabriqués selon des méthodes ancestrales, toujours en lien avec le terroir et dans le respect de la sécurité sanitaire.


Tout le savoir-faire, la rigueur et la passion des fromagers de Franche-Comté sont décrits dans les étapes de fabrication de l'AOP Morbier que vous retrouverez sur son site web : www.fromage-morbier.com

 

 

 

 

 

 

Fromageries, producteurs fermiers, affineurs : plus de 1 000 producteurs de lait et près de 50 ateliers de fabrication s'engagent pour assurer le succès de la filière Morbier.


L'aire de production du Morbier est parfaitement délimitée : le département du Doubs, celui du Jura (hors canton de Chemin) et quelques communes limitrophes de la Saône et Loire et de l'Ain.

 

 

 

 

 

 

Il y a les modes de distribution, courts et longs, avec sur le marché national, des crémiers, des GMS et du hard discount. Et aussi de l'export, de l'ordre de 10%.



 

 

 

 

 

 

Fête du Morbier

 

Depuis 2009, tous les ans en Août et toute la journée, la ville rend hommage à son célèbre fromage. Festivités : fabrication du Morbier à l'ancienne, morbiflette géante, promenade à dos d'âne... Le même jour se déroule le Concours annuel interprofessionnel du Morbier.



 

 

 

 

Recettes

Tarte croustillante au Morbier

200 g de Morbier, 1 pâte feuilletée, 2 œufs, 25 cl de crème liquide, 10 cl de lait entier, 2 tranches de jambon de montagne de 2 à 3...

Croquettes au Morbier

300 g de Morbier, 1 à 2 pommes de terre, 2 c. à soupe de beurre, 1 c. à soupe de farine, 4 feuilles de gélatine, 30 cl de lait, 10 cl...

Verrines au Morbier, petits pois et saumon

3 tranches de saumon fumé, 150 g de Morbier, 750 g de petits pois, 1,5 l de bouillon, 10 cl de crème, 50 g de beurre, piment d'Espelett...

d60c62e6ed6a06bc5ad47a368c3ada2a.jpg